Il est 9h, vous commencez votre journée, vous ouvrez votre boite mail, et vous vous rendez compte que vous allez reçu 46 newsletters entre 01h et 07h30. Quel est votre réflexe ? En lire une, peut-être deux, puis supprimer ou ignorer toutes les autres.

Le temps où nous consultions nos emails une fois le matin, une autre fois le soir est terminé. Et pourtant, la plupart des entreprises continuent d’ignorer que vous pouvez ouvrir un email à n’importe quel moment si votre téléphone vous le notifie.

Agir comme la plupart des entreprises de votre secteur et de vos concurrents est donc contre-productif : vous passez beaucoup de temps à composer votre newsletter, vous la peaufinez, vous retouchez le verbe, tout ça pour qu’elle finisse dans une corbeille comme un vulgaire rapport de stage. Votre taux d’ouverture ne décolle pas, encore moins le nombre de clics sur les liens qu’elle contient.

Tout ce temps, c’est de l’argent que vous n’utilisez pas pour faire autre chose. Autant alors déterminer à quel moment vous avez le plus de chances d’attirer l’attention des inscrits à votre newsletter.

Deux critères pour déterminer la meilleure heure pour l’envoi d’une newsletter

1. L’attention

Prenons Marc. Marc a 34 ans, il est commercial dans sa boite depuis quelques années, il fait du tennis et il aime les pâtisseries sans gluten. Un type bien, le Marc.

Marc arrive le lundi à son bureau, il est rentré tard la veille d’un weekend en Normandie parce qu’il y avait des bouchons sur l’A13, et il a dormi 4h parce que le petit dernier fait ses dents.

En plus, son boss lui a demandé de finir des statistiques de vente pour 10h, et autant dire qu’il en est loin. Croyez-vous vraiment que Marc va ouvrir votre email en ce beau lundi ?

Tout est là : nous avons tous une attention limitée, et nous avons tous nos priorités. Ce n’est pas de la mauvaise volonté, mais parfois les personnes à qui vous envoyez vos newsletters sont concentrées sur d’autres choses.

L’enjeu est donc de saisir à quels moments de la semaine votre audience a le plus de chance d’être réceptive à vos messages, selon le type de personnes à qui vous vous adressez.

2. La concurrence

Toute entreprise normalement constituée veut vous montrer à quel point son produit est génial. Nous croulons sous les promotions, les ventes privées, et les opportunités exceptionnelles.

Un professionnel reçoit en moyenne 121 emails par jour, parmi lesquels on peut compter une bonne dizaine de newsletters, ou d’emails promotionnels.

Il n’y a que 24 heures dans une journée, et ce n’est pas en espérant arriver sur le dessus de la pile que vous aurez plus de chances d’être lu. Envoyer une newsletter à 7h30 parce que votre client commence ses journées à 8h ne fait pas de vous le plus malin : d’autres ont eu la même idée.

L’enjeu est au contraire de trouver le ou les créneaux horaires dans lesquels la concurrence est moins élevée, pour pouvoir vous différencier et capter l’attention dont nous parlions auparavant. Là encore, vous devez saisir les créneaux appropriés en fonction de votre secteur d’activité.

Les meilleurs créneaux horaires et les meilleurs jours pour l’envoi d’une newsletter

1. Les meilleurs jours

Revenons à Marc. On l’a vu, le lundi, Marc est en galère. S’il prend une pause dans sa journée, il y a peu de chances que ce soit pour voir vos emails, ce sera sûrement pour en griller une petite avec son café trop fort de la machine du bureau. Mais si vous savez, celle qui ne lui rend jamais la monnaie et que le big boss ne veut pas faire réparer.

Le mercredi, il faut emmener la plus grande à la danse parce que Clémence (la maman) est « sous l’eau » avec des réunions « all day ». Aucune chance.

Et le vendredi, c’est déjà l’heure de récupérer la voiture pas trop tard parce que les beaux-parents invitent tout ce petit monde pour le weekend. Pas mieux.

De cet exemple sûrement un peu caricatural, on peut tirer au moins un enseignement : les meilleurs jours pour envoyer votre newsletter sont le mardi et le jeudi.

Pourquoi ? Parce que ce sont les jours où, en moyenne, notre attention est la plus forte. Nous sommes plus concentrés sur notre travail et il y a normalement moins d’événements extérieurs pour nous distraire.

2. Les meilleures heures

De nombreuses entreprises d’e-mailing et autres services d’envoi de newsletters ont étudié quelle pouvait être la meilleure heure pour envoyer une newsletter. Ainsi Mailchimp, Customer.io, GetResponse, Kissmetrics ou encore HubSpot ont développé des analyses poussées basées sur plusieurs millions d’emails envoyés par leurs clients.

De ces études, on peut tirer une conclusion qui vient confirmer ce que nous rencontrons avec nos clients : de façon générale, le meilleur horaire d’envoi d’une newsletter se situe entre 11 heures et 14 heures.

Hubspot démontre que le taux d’ouverture moyen est le plus élevé à 11h, suivi de près par 12h, 13h puis 14h :

hubspot, meilleure heure, meilleur moment, envoi email, envoi newsletter, emailing, envoi email, web marketing, marketing web

MailChimp confirme que cette amplitude horaire est la plus adaptée :

mailchimp, meilleure heure, meilleur moment, envoi email, envoi newsletter, emailing, envoi email, web marketing, marketing web

Enfin, Kissmetrics nous montre que la concurrence est surtout bien moins importante entre 11h et 14h, avec pratiquement aucun email reçu dans cette amplitude horaire :

kissmetrics, meilleure heure, meilleur moment, envoi email, envoi newsletter, emailing, envoi email, web marketing, marketing web

Et si nous envoyons toutes nos newsletters le mardi à 13h, que se passe t-il?

Même si demain le monde entier venait à consulter le blog de VendrePlusOnline, tout le monde ne se mettrait pas à envoyer ses newsletters le mardi à 13h. Pourquoi ? Parce que certaines clientèles aspirent à autre chose :

  • Les utilisateurs de mobile : le taux d’ouverture d’un email sur mobile est plus important entre 15 heures et 21 heures. Vous faites la promotion de votre application mobile ? Il est sûrement intéressant de noter cette info.
  • Les Millenials : ils sont plus enclins à lire leurs emails le soir. Pourquoi ? Parce que leur journée se termine et qu’ils sont essentiellement connectés avec leur mobile.
  • Les fêtards, les fans de culture, les voyageurs du dimanche : ils sont toujours avides de nouvelles choses à découvrir en fin de semaine. Il peut donc être intéressant de leur faire parvenir une newsletter… le vendredi.

Et Si Ca Ne Fonctionne Pas ?

think outside the box, web marketing, marketing web

Vous avez lu cet article et même après avoir trouvé la meilleure d’envoi de votre newsletter, peu de gens la lisent ? Un faible taux d’ouverture n’est pas lié qu’à cela. Penchez-vous notamment sur ces éléments :

1. Le sujet de vos emails

Avez-vous suffisamment travaillé le sujet de votre email ? C’est LE facteur déterminant qui va décider votre abonné à ouvrir votre email. Il importe donc de le rendre attractif, pourquoi pas mystérieux, ou de faire du teasing.

2. Vous envoyez peut-être trop d’emails

Personne n’aime les gens qui parlent pour ne rien dire. Il en va de même avec les emails. Si vous surchargez les boites de vos abonnés, ils se détourneront de vous.

3. Votre email est-il lisible sur mobile ?

Il doit l’être, point final.

Et vous, avez-vous des astuces pour trouver la meilleure heure pour envoyer une newsletter ? Qu’est-ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas chez vous ? Partagez votre expérience dans les commentaires !